« Le parquet de Paris a classé sans suite l’enquête pour apologie du terrorisme visant le polémiste Eric Zemmour qui, dans une interview au magazine Causeur, avait déclaré « respecter » les jihadistes, ont annoncé mardi ses avocats.
Une source judiciaire a confirmé à l’AFP ce classement sans suite, intervenu début janvier, le parquet estimant l’infraction « insuffisamment caractérisée« . […]
« Je ne pense pas que les jihadistes soient des abrutis ou des fous« , expliquait M. Zemmour au magazine, qui mettait le polémiste à la « Une« .
Il poursuivait : « Et je respecte des gens prêts à mourir pour ce en quoi ils croient – ce dont nous ne sommes plus capables« .
Au journaliste qui lui demandait s’il respectait « des gens qui roulent en camion sur des enfants« , en référence à l’attentat du 14 juillet à Nice (86 morts), il répondait : « Quand des gens agissent parce qu’ils pensent que leurs morts le leur demandent, il y a quelque chose de respectable (…). C’est ainsi, les humains sont complexes, donc combattons-les, mais arrêtons de les mépriser !« 
Les propos d’Eric Zemmour repris par plusieurs médias avaient suscité des réactions d’indignation, alors que la France a été frappée depuis janvier 2015 par une série d’attentats qui ont fait 238 morts et des centaines de blessés. »

Le Point