« Agnès Buzyn réaffirme dans un entretien accordé au Journal du Dimanche qu' »il n’y aura pas de coupes budgétaires sur les plus pauvres » mais laisse présager des révisions des critères d’attribution dans une volonté d' »efficacité« . Au sein du gouvernement, « il n’y a qu’une seule ligne : travailler à l’efficacité de nos politiques sociales« , assure-t-elle, alors que le gouvernement peine à apaiser les inquiétudes sur la réforme à venir des aides sociales, malgré les démentis sur d’éventuelles coupes.
Les déclarations du ministre de l’Economie et des Finances Bruno Le Maire et de son collègue de l’Action et des Comptes publics Gérald Darmanin ont semé le doute ces dernières semaines sur les intentions de l’exécutif. « Il n’est pas question de faire des économies sur le dos des pauvres« , déclare la ministre des Solidarités et de la Santé, qui doit présenter dans quelques semaines la stratégie du gouvernement en matière de lutte contre la pauvreté. »

Challenges