« La préfecture de police de Paris se rétracte. Elle avait annoncé, dans un communiqué, que les forces de police avaient dû extraire une petite fille d’une voiture en feu, lors des incidents qui ont éclaté en marge du rassemblement pour Théo, à Bobigny, samedi soir.
Dimanche 12 février, la préfecture donne une autre version. […]
« C’est moi qui ai sauvé cette petite de six ans« , témoigne Emmanuel Toula sur franceinfo. Ce jeune homme de 16 ans faisait partie des 2 000 manifestants. Il explique qu’ils ont été encerclés dans une rue quand la situation a commencé à dégénérer. « A ce moment-là, je vois des jeunes qui commencent à mettre le feu à une poubelle, raconte-t-il. Pas loin, il y a une petite voiture avec une famille à l’intérieur, et je vois que les jeunes, cagoulés et encapuchonnés, mettent la poubelle juste devant le capot de la voiture. »
« 
La jeune mère est complètement tétanisée, poursuit le jeune homme. Elle prend son petit garçon de 2 ans dans ses bras, sort de la voiture, mais oublie sa petite fille. Je vois que de la fumée sort du capot et les casseurs tentent de retourner la voiture. »
Emmanuel Toula décide alors de prendre son « 
courage à deux mains« . […]
« 
Il y a des forces de police qui doivent exercer leur métier, ça vous met les boules. Aucun policier n’a agi.«  »

FranceTVInfo