«  »Tas d’ordures sur le déclin« , « incroyablement irresponsable« , « logique ridicule« . En publiant l’intégralité d’un rapport contenant des allégations non vérifiées sur Donald Trump, le site Buzzfeed s’est non seulement attiré les foudres du président américain élu, mais également celles de nombreux médias et analystes.
Tout a commencé mardi, lorsque BuzzFeed a mis en ligne les 35 pages de ce qui est présenté comme un rapport rédigé par un ancien officier du renseignement britannique. Jugé crédible par le renseignement américain, ce rapport aurait été constitué sur commande d’opposants politiques de Donald Trump. […]
Problème, Buzzfeed souligne que le rapport contient des erreurs flagrantes, des éléments qu’il n’a pu confirmer et certains probablement invérifiables. Mais le site a décidé de le publier quand même. « Publier ce dossier reflète la façon dont nous voyons le travail de reporters en 2017« , a justifié Ben Smith, rédacteur en chef de BuzzFeed, tout en assurant qu’il ne s’agissait pas « d’une décision facile ou simple« . […]
Evidemment, la Russie n’a pas apprécié non plus. « La fabrication de tels mensonges est une tentative évidente de faire du tort à nos relations bilatérales« , a déclaré le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov. Il a assuré que la Russie ne possédait pas de « dossiers compromettants » sur Donald Trump ni même sur sa rivale à la présidentielle, la démocrate Hillary Clinton.
Mais beaucoup de médias ont aussi manifesté leur incompréhension et leur désapprobation. « C’était incroyablement irresponsable« , a par exemple estimé Dan Kennedy, professeur de journalisme à l’université Northeastern, soulignant que « ces allégations ne sont absolument pas vérifiées et, comme l’a reconnu BuzzFeed, certaines sont invérifiables« . »

Sud Ouest