« Donald Trump a accepté sans hésiter l’invitation d’Emmanuel Macron. A Paris, jeudi 13 et vendredi 14 juillet, les deux présidents célèbrent la fête nationale française, ainsi que le centenaire du déploiement des troupes américaines sur le sol hexagonal, en 1917, lors de la première guerre mondiale. Au menu : un passage en revue des personnels militaires et civils américains en poste en France, un tête-à-tête à l’Elysée, un dîner avec leurs épouses au restaurant Jules-Verne de la tour Eiffel […] et, le lendemain matin, une place aux premières loges pour le traditionnel défilé militaire du 14-Juillet.
Symbole, faste et cérémonial… La France met les petits plats dans les grands pour accueillir « The Donald« , un chef d’Etat qui, de tweets en meetings, n’a pourtant cessé de critiquer la France et sa politique. Cible privilégiée des attaques et moqueries du chef d’Etat américain, la France tient, en effet, une place très particulière dans le cœur du milliardaire. Et comme la plupart de ses obsessions, elles reposent sur un mélange de curiosité et de répulsion. »

FranceTVInfo