« Pour Marine Le Pen, l’élection de Donald Trump à la présidence américaine est « une bonne nouvelle » pour la France. […]
La présidente du FN a toujours soutenu le candidat républicain, d’une façon implicite avec le « tout sauf Hillary » à une forme beaucoup plus explicite par la suite. […]
Marine Le Pen, qui espère faire mentir les sondages qui l’annoncent qualifiée au second tour de la présidentielle 2017 mais largement battue par un probable adversaire de droite, a vu dans l’élection américaine la preuve qu’il n’y a en politique « rien d’immuable ». […]
« Le peuple ne se laisse pas dicter ses choix par une oligarchie une seconde fois défaite après le Brexit », s’est félicité sur Twitter Florian Philippot, le bras droit de Marine Le Pen.
Le FN espère que la vague populiste, déjà présente en Europe dans des pays comme la Hongrie ou la Pologne, connaîtra un coup d’accélérateur avec l’élection de Donald Trump. « La ligne de front de la raison depuis le Brexit n’existe plus. Ca veut dire que l’information principale pour nous Français, c’est que Marine Le Pen peut gagner en France », a déclaré mercredi matin l’ancien Premier ministre Jean-Pierre Raffarin sur RTL. »

Les Échos