“Ces derniers jours, au gré de ses interviews, Emmanuel Macron déclenche des polémiques. Après avoir suscité l’émoi de ses adversaires en qualifiant la colonisation de “crime contre l’humanité, le candidat d’En Marche! a critiqué, dans un entretien à L’Obs, l’une des mesures phares du quinquennat de François Hollande, le mariage pour tous, jugeant que les anti-mariages gay ont été “humiliés“. […]
Par ailleurs, l’ex-ministre de l’Economie n’épargne pas François Hollande, estimant qu’il “n’aurait pas attaqué le quinquennat comme il l’a fait“. “Je n’aurais pas parlé aux Français comme il l’a fait. Même ses bons choix, il n’a pas su les expliquer“, poursuit-il avant de nuancer : “Lorsqu’on s’écartera de la présidence Hollande, on dira que ce n’était pas si mal et que c’était un bon peintre”.”

Sud-Ouest