« Un lycéen lourdement armé a ouvert le feu, jeudi 16 mars, dans son lycée des Alpes-Maritimes, dans le sud de la France, et blessé huit personnes, dont le proviseur, avant d’être arrêté, a déclaré le ministère de l’Intérieur. Parmi les blessés, trois l’ont été par des plombs. Il a été interpellé quelques instants après cette fusillade.
L’enquête ne s’oriente « pas du tout » sur la voie du terrorisme, a fait savoir à l’AFP le président de la région Paca, Christian Estrosi. L’alerte attentat avait été déclenchée à la suite de cette fusillade. […]
L’individu, âgé de 17 ans et « a priori inconnu » des services de police, »était armé d’un fusil, d’un pistolet, d’un revolver et de deux grenades« , a précisé le ministère de l’Intérieur à Reuters. On ignore cependant si toutes ces armes étaient opérationnelles et où le jeune homme aurait pu se les procurer. […]
Toujours d’après la place Beauvau, le suspect est « a priori inconnu de la police« . « Selon les premières investigations, il avait consulté des vidéos de tueries de masse à l’américaine« , a également fait savoir un porte-parole du ministère de l’Intérieur. »

France24