« Sans surprise, le Parlement turc a accédé à la demande du gouvernement, lundi 17 juillet, de proroger de trois mois l’état d’urgence, entré en vigueur il y a bientôt un an après le coup d’État manqué du 15 juillet 2016. […]
Depuis l’imposition de l’état d’urgence le 20 juillet 2016, et sa prorogation régulière, plus de 50 000 personnes ont été arrêtées et 150 000 ont été suspendues de leurs fonctions. Sept mille policiers, fonctionnaires et universitaires ont en outre été renvoyés la semaine dernière, selon un décret publié le 14 juillet. »

France24