« Angela Merkel se lance dimanche dans une ultime tentative pour former un gouvernement en Allemagne et éviter ainsi à son pays et à l’Europe une phase d’instabilité, synonyme aussi pour elle de fin de carrière politique.
Au pouvoir depuis 12 ans, la chancelière et son camp conservateur ont certes remporté fin septembre les élections législatives.
Mais ce résultat a été acquis avec leur pire score depuis 1949 du fait de la percée de l’extrême droite de l’Alternative pour l’Allemagne (AfD), qui surfe sur le mécontentement d’une partie de l’opinion suite l’arrivée de plus d’un million de demandeurs d’asile.
Conséquence: Angela Merkel a toute les peines à trouver une majorité à la chambre des députés, où les sociaux-démocrates ont décidé de ne plus gouverner avec elle après avoir été laminés aux élections et se préparent à une cure d’opposition. »

France24