« Le prix du paquet de cigarettes de certaines marques passe à 8 euros ce 1er mars, l’ensemble des cigarettes et tabacs subissant, comme prévu, une augmentation de 1 à 1,10 euro par paquet. […]
Ces relèvements illustrent la volonté affichée du gouvernement de réduire la consommation de tabac, afin de faire baisser les incidences de cancer et de réduire les coûts sociaux liés au tabac. L’État, qui a inscrit dans la stratégie nationale de santé adoptée fin 2017, la promotion des « comportements favorables à la santé », estime à 26,6 milliards les coûts sociaux liés au tabac.
Il s’agit de la deuxième hausse du prix du tabac depuis l’arrivée du nouveau gouvernement, après quatre années de stabilité. En novembre, le prix du paquet de cigarettes avait augmenté en moyenne de 30 centimes d’euros, à la suite d’une première augmentation de la fiscalité. Les hausses de tarifs vont continuer, le prix devant atteindre 10 euros le paquet d’ici novembre 2020, par bonds progressifs et étalés dans le temps, afin de permettre aux fumeurs « de se préparer, de trouver les moyens d’arrêter » de fumer, avait prévenu Agnès Buzyn en septembre dernier. »

Le Point