« Il était le favori du premier tour, il sera le challenger du second. Promis à la première place pendant une bonne partie de la campagne, Manuel Valls ne vire qu’en deuxième position, dimanche 22 janvier, au premier tour de la primaire de la gauche, d’après les premiers résultats partiels […] portant sur plus d’un tiers des bureaux (3 090 sur 7 530)[;] Manuel Valls obtient 31,56% des voix. Un score décevant qui le place à quatre points de Benoît Hamon, vainqueur surprise de ce premier tour avec 35,21% et devant Arnaud Montebourg (18,7%).  […]
A priori, le second tour s’annonce compliqué pour Manuel Valls. Même avec les éventuels soutiens de Sylvia Pinel et de François de Rugy, il dispose de moins de réserves de voix que Benoît Hamon, qui pourra compter sur une bonne partie des 18,7% recueillis par Arnaud Montebourg. Ce dernier a appelé ses soutiens à voter pour Benoit Hamon dimanche prochain. »

FranceTVInfo