« L’opposant à Vladimir Poutine, Alexeï Navalny, est sorti de prison dimanche matin après 20 jours de détention pour avoir organisé des manifestations non-autorisées. […]
Alexeï Navalny, 41 ans, « se rendra directement » à Astrakhan, ville située à 1.300 km au sud-est de Moscou, au bord de la mer Caspienne, où il a appelé ses partisans à se réunir à 16 heures pour une manifestation cette fois autorisée par les autorités locales, a déclaré sa porte-parole Kira Iarmich. Avec ces manifestations, Alexeï Navalny espère rythmer la campagne électorale de l’élection présidentielle de mars prochain, à laquelle il s’est déclaré candidat. […]
Mais mardi, alors qu’il était encore en détention, la présidente de la commission électorale centrale, Ella Pamfilova, a mis un coup d’arrêt à ses ambitions présidentielles, affirmant qu’il est inéligible jusqu’en 2028 en raison d’une condamnation de justice. À moins de six mois du scrutin, pour lequel Vladimir Poutine ne s’est pas encore déclaré officiellement candidat, l’opposant ne baisse pas les bras pour autant et devrait continuer à multiplier les déplacements et manifestations pour élargir sa base électorale, concentrée essentiellement à Moscou. »

Europe1