« Les Français attendent avant tout une information fiable, très loin devant un journalisme engagé ou porteur de solutions.
Le clivage éducatif et social s’est accentué dans la façon de s’informer et la perception de certains événements.
Dans ce climat de confusion accentué par les réseaux sociaux, les Français plébiscitent une éducation aux médias, notamment pour démasquer les « fake news ». […]
La confiance, qui était tombée à un niveau très bas dans le précédent baromètre (réalisé juste avant les « affaires » Fillon), progresse aussi pour les médias traditionnels, à commencer par la presse écrite (52 %, + 8 %) et la télévision (48 %, + 7 %). Alors que culmine la défiance envers Internet : seul 1 Français sur 4 (25 %) jugeant crédibles les informations qu’il y trouve. […]
9 Français sur 10 attendent en priorité des médias  « une information fiable et vérifiée », très loin devant un journalisme porteur de solutions (6 %, dont 11 % des moins diplômés et des 18/24 ans) ou « affirment un choix partisan » (2 %, dont 5 % des sympathisants du FN et 4 % pour ceux de La France insoumise). »

La Croix