« La police indonésienne a procédé, dimanche 21 mai, à une descente dans un immeuble de Jakarta abritant une salle de gym et un sauna. Elle a interpellé 141 hommes soupçonnés de participer à une fête gay. Cette arrestation est un nouveau signe de la répression subie par la communauté homosexuelle dans ce pays à majorité musulmane. Pourtant, l’homosexualité est légale partout en Indonésie, sauf dans la province conservatrice d’Aceh, qui applique la loi islamique. […]
En début de mois, huit hommes avaient été arrêtés à Surabaya, pour avoir organisé une fête gay, et pourraient subir les foudres de la loi sur la pornographie. La semaine dernière, deux hommes avaient été condamnés à recevoir des coups de canne en public, à Aceh, pour avoir entretenu des relations sexuelles. »

Rfi