Un an jour pour jour après les attentats de Bruxelles, Londres a été visé mercredi 22 mars par un acte “terroriste“, qui a fait trois morts devant le Parlement de Westminster, symbole de la démocratie britannique.
L’auteur de l’attentat de mercredi à Londres a fait l’objet d’une enquête des services de renseignements intérieurs (MI5) sur un réseau extrémiste, a déclaré jeudi la Première ministre britannique Theresa May devant le Parlement. Cet homme “est né au Royaume-Uni” et “il y a quelques années il a fait l’objet d’une enquête du MI5” en lien avec “l’extrémisme violent“, a dit Mme May, ajoutant qu’il était “un personnage périphérique” de cette enquête.
Le groupe jihadiste Etat islamique (EI) a revendiqué jeudi, par le biais de son agence de propagande Amaq, l’attentat de Londres qui a coûté la vie à trois personnes. […]
Trois personnes ont été tuées dans l’attentat de Londres mercredi, ainsi que l’assaillant, selon un bilan révisé à la baisse, a annoncé jeudi Mark Rowley, le commandant de l’unité anti-terrorisme dans une déclaration devant Scotland Yard. “Le bilan a été révisé à la baisse“, a dit M. Rowley précisant que les victimes étaient une femme d’une quarantaine d’années, un homme d’une cinquantaine d’années et le policer de 48 ans attaqué devant l’entrée du Parlement.”

Midi Libre