« Le milliardaire breton Vincent Bolloré a été placé en garde à vue mardi dans les locaux de l’Office central de lutte contre la corruption et les infractions financières et fiscales (OCLCIFF), à Nanterre, dans le cadre d’une enquête sur des soupçons de corruption autour de l’attribution de concessions portuaires en Afrique de l’Ouest, ont indiqué des sources proches du dossier, confirmant une information du Monde.
Confiée aux juges financiers Serge Tournaire et Aude Buresi, cette information judiciaire, portant sur des soupçons de « corruption d’agent public étranger« , a pris la suite d’une enquête préliminaire ouverte en juillet 2012 par le parquet de Paris, puis transférée au parquet national financier. Une perquisition avait déjà eu lieu en avril 2016 à la tour Bolloré de Puteaux, dans les Hauts-de-Seine, siège notamment du groupe Bolloré Africa Logistics, en particulier dans les bureaux de Vincent Bolloré, alors PDG du groupe. »

Europe1