« Près de 4 000 hectares partis en fumée, une vingtaine de secouristes blessés : les pompiers luttaient mardi pour la deuxième journée consécutive contre des incendies, attisés par des vents violents, en Corse et dans le sud-est de la France qui a demandé un soutien européen. […]
Selon un bilan provisoire des autorités, 1 800 hectares ont brûlé en Haute-Corse, 800 dans le sud du Vaucluse, près de Mirabeau, 500 à la Croix-Valmer, 400 à Artigues, 300 près de Saint-Maximin (Var) et plusieurs départs de feu ont eu lieu dans plusieurs communes du littoral comme à Fréjus. […]
« Il y a deux effets conjugués« , a estimé le colonel Allione, « une sécheresse qui se répète d’année en année » et « des conditions de vent désastreuses, avec des pointes de 70 à 80 km/h voire 100 km/h en Corse, pendant 3 à 4 jours« .
Dans ce contexte, la France a sollicité deux avions Canadair à l’union européenne. »

Sud-Ouest