« La victoire éclatante de François Fillon à la primaire de la droite et du centre ne plaît pas à tout le monde sur le banc des Républicains. À commencer par Henri Guaino. […]
Une mésentente programmatique qui le pousse à se présenter à l’élection présidentielle. Le candidat hors primaire a ainsi adressé, lundi 19 septembre, une lettre de quatre pages aux maires afin d’obtenir leur parrainage. […]
Henri Guaino espère que cette démarche explicative lui permettra de se poser en opposant principal de François Fillon. »

RTL