«  »Never mind Brexit, who won Legs-it ! » C’est le titre, délibérément racoleur, choisi ce mardi par le quotidien anglais The Daily Mail pour sa Une. Il pourrait se traduire, sans le jeu de mots et la rime en anglais : « Qu’importe le Brexit, qui a les plus belles jambes ?« 
Cette accroche accompagne une photo de la Première ministre Britannique, Theresa May, et de son homologue écossaise, Nicola Sturgeon, assises jambes croisées et vêtues de tailleurs bleu foncé, durant une réunion pourtant très sérieuse, lundi, au sujet de l’indépendance de l’Écosse et, plus largement, de l’avenir du Royaume-Uni dans le cadre du Brexit. Sous ce titre, le journal enfonce d’ailleurs le clou en petits caractères : « Pas de crêpage de chignons, mais l’atmosphère était particulièrement froide lors de cette rencontre. » […]
The Daily Mail, dans sa posture, verra sans doute cette polémique comme un nouveau coup de pub. Accusé de xénophobie pour avoir récemment décrits les migrants comme « les ennemis du peuple« , sévèrement critiqué pour avoir payé 50.000 euros cash une vidéo montrant un massacre dans un restaurant parisien le 13 novembre 2015, contraint de s’excuser auprès de la Société Générale pour avoir publié un article mensonger sur sa situation financière, le journal a, d’une certaine manière, bouclé la boucle avec cette Une sexiste. »

LCI