« Moins d’une semaine après sa plantation solennelle, le chêne amené par le Président français à Washington a disparu des pelouses de la Maison-Blanche. Tandis que l’Administration américaine garde le silence, l’Élysée a expliqué que l’arbre avait dû se soumettre aux règles phytosanitaires en vigueur aux États-Unis. […]
Le 23 avril les deux chefs d’État ont planté un chêne amené par le Président français du champ de bataille de Belleau où lors de la Première Guerre mondiale avaient perdu la vie environ 9.000 marines américains. »

Sputnik