« L’objectif de passer à 50% de produits bio et locaux dans la restauration collective d’ici à 2022 fera l’objet d’une loi, déclare le ministre de l’Agriculture Stéphane Travert dans Le Journal du Dimanche. […]
Le fait de passer à 50% de produits bio dans les cantines faisait parti [sic] des promesses de campagne d’Emmanuel Macron. Promesse qu’il a renouvelée lors de son discours de Rungis en octobre sur les États généraux de l’alimentation. »

France24