« Sans surprise, le Parlement a adopté ce jeudi par un vote de l’Assemblée une sixième et, en principe, dernière prolongation de l’état d’urgence, jusqu’au 1er novembre, le temps de voter une nouvelle loi antiterroriste controversée qui pérennisera certaines mesures exceptionnelles. […]
Le ministre de l’Intérieur Gérard Collomb avait demandé aux députés, dans son discours liminaire, de « soutenir massivement » une sixième et dernière prolongation de l’état d’urgence post-attentats, rejetant les critiques sur ce régime controversé qui permet selon lui de « préserver » les « libertés ». »

20 Minutes