« La conférence nationale du Parti communiste s’est prononcée samedi contre un ralliement à Jean-Luc Mélenchon pour la présidentielle 2017, malgré la volonté du secrétaire national Pierre Laurent. Certains craignent en effet que le candidat de La France insoumise étouffe le parti. Les adhérents PCF devront se prononcer sur la question le 24 et 26 novembre. […]
En 2011, M. Mélenchon avait largement remporté la consultation interne du PCF et avait, avec cet appui, été candidat à l’élection présidentielle de 2012 sous la bannière du Front de gauche, une coalition qu’il a quittée pour créer en février dernier son propre mouvement, La France insoumise.
Lâché en rase campagne, le PCF cherche à clarifier un positionnement décidément bien flou pour la présidentielle, puisqu’il a été aussi fait allusion plusieurs fois cette semaine à un possible soutien à Arnaud Montebourg s’il gagnait la primaire de la gauche organisée par le PS. »

France Soir