« De violentes échauffourées se sont produites dans la soirée du 6 février à Aulnay-sous-Bois en Seine-Saint-Denis au lendemain de la mise en examen d’un policier pour viol et de trois de ses collègues pour violences volontaires en réunion sur Théo, un jeune habitant du quartier âgé de 22 ans.
Les policiers auraient procédé à des interpellations avant que la tension ne monte. Au moins 24 personnes ont été interpellées, certaines soupçonnées d’«attroupements armés».
L’éclairage public aurait également été coupé à en croire plusieurs témoins qui se sont exprimés sur les réseaux sociaux. […]
Si l’on en croit certains témoignages sur Twitter, plusieurs journalistes indépendants ont été victimes de violentes agressions.
L’un d’entre eux a été blessé près d’un restaurant KFC devant lequel une voiture avait été incendiée. Son matériel aurait été volé. D’après un témoin, il s’agirait du jeune journaliste indépendant, Clément Lanot, 19 ans. […]
Le 6 février, une marche a eu lieu pour réclamer que les policiers soient punis. Aux cris de «Justice pour Théo», plusieurs centaines de personnes, mères de famille en première ligne, ont marché à Aulnay-sous-Bois, où ce jeune homme de 22 ans a été gravement blessé le 2 février lors de son interpellation. »

RT