Comme pour les élections américaines, le but était de s’assurer d’avoir un bruit prêt à la minute où les résultats seraient dévoilés; il faut beaucoup d’arrogance pour se contenter de sondages (comme Trump et le Brexit, ainsi que les deux primaires à droite et à gauche, l’ont prouvé) pour déterminer à l’avance des résultats, et nous avons donc eu la prudence d’illustrer les deux versions possibles de la victoire cette présidentielle.
Et puis, bon, c’est aussi pour ne pas que vous vous imaginiez qu’on aurait été plus gentil avec l’autre candidat, non plus…

Ainsi, si Le Pen cette fois avait gagné, voici ce qu’aurait été le Bruit :