« Antiaméricain le site WikiLeaks ? Déjà la cible d’Obama, qui l’accusait de saper la bonne tenue de l’élection présidentielle, l’ONG est désormais dans le collimateur de la CIA, après ses révélations sur les méthodes d’espionnage utilisées par l’agence fédérale. Cette dernière a publiquement accusé, mercredi [8 Mars], WikiLeaks d’aider les ennemis des États-Unis. […]
Dans les 8 761 documents publiés mardi, on apprenait notamment comment la CIA était capable de détourner nos objets connectés et les transformer en outils capables de nous espionner, ainsi que le rôle central du consulat américain de Francfort en Allemagne en tant que base européenne de l’agence. »

France24