« Comme d’autres pays tels que l’Arabie Saoudite, l’Algérie, ou le Nigéria, l’économie du Venezuela repose principalement sur le pétrole. Le pays a pu profiter de cette rente pétrolière qui a représenté 95% des ses exportations totales des années durant. Mais l’économie s’est détériorée depuis la mort d’Hugo Chavez en mars 2013. La baisse des prix de l’or noir au niveau mondial a entraîné une chute vertigineuse des revenus extérieurs du pays sud américain. […]
La banque centrale et l’institut de statistiques ne fournissent plus de données sur l’inflation et le produit intérieur brut depuis fin 2015. Mais les projections du FMI sont alarmantes. Selon l’institution internationale, la hausse de l’indice des prix à la consommation dépasse les 700% en rythme annuel. Concernant le PIB, le taux de croissance est négatif depuis 2014 et l’activité pourrait repartir mais pas avant plusieurs années selon les projections du FMI. […]
La fédération pharmaceutique vénézuélienne estime que les Vénézuéliens sont privés d’environ 85% de la gamme des médicaments. […] Par ailleurs, la pénurie alimentaire a poussé des dizaines de milliers de Vénézuéliens à entrer en Colombie pour s’approvisionner en vivres et produits de première nécessité. »

La Tribune, Avril 2017

 

« Le choc du premier tour de la présidentielle et ses piteux 6,35% tout juste encaissé, le Parti socialiste doit déjà penser à relever la tête pour tenter d’aller de l’avant. Rue de Solférino, la direction du parti a désormais le regard tourné vers les élections législatives du 11 et 18 juin. Après les critiques acerbes qui ont accompagné le résultat historiquement bas de Benoît Hamon, Jean-Christophe Cambadélis a désormais pour tâche de mobiliser au plus vite ses troupes autour d’un projet fédérateur pour tenter de sauver les meubles. »

RTL, Avril 2017